Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
11 posts / 0 new
Dernière réponse
Anonyme
Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Pour participer au sondage, cochez la réponse choisie et cliquez sur VOTER.
Pour voir les résultats, cliquez sur RETOURNER au dernier sujet visité.
Pour apporter votre témoignage, cliquez sur RÉPONDRE et inscrivez-vous au forum.
Merci pour votre participation.

styanka
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Bonjour,
Je pense que toutes les allocations, qu'elles soient familiales, logement ou autres ne doivent pas être versées en argent , sur le compte bancaire des parents mais, par exemple, pour les allocations familiales, il faudrait mieux donner des bons pour aller dans les magasins de fournitures scolaires ou d'habillement afin que , vraiment , les enfants profitent effectivement de cet argent.
Bien souvent, les parents utilisent cet argent pour acheter autre chose sans aucun rapport avec leur enfants.
Pour les allocations logement, cela devrait être versé obligatoirement au propriétaire ou au syndic qui s'occupe de la gestion du logement.
Et la suspension des allocations devraient être effectivement le mois suivant l'absence scolaire de l'enfant.

nicky
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

les allocs et aides en tout genre ne devraient pas être de l'argent mais des bons car cela n'est pas utilisé pour l'usage que c'est donné. je suis contre tout cet argent donné pour l'allocation de rentrée scolaire pour les familles de plus de 2 enfants... etc, etc. il y a trop d'abus.

parlonzen
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Et si l'on se posait la question du pourquoi de l'abstentionisme scolaire plutôt que de chercher à ponctionner l'argent là où il est utile. Par ailleurs gérer les allocations à la place des allocataires n'est ce pas encore faire de l'assistanat? Les personnes qui votent pour la suppression ont-elles des enfants ?

francine3
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

J ai des enfants et je trouve normale que l on suprimez les allocation familliale.Quand les enfants ne vont pas a l école sais a cause des parents qui prenne les aloc pour leurs soiree et les enfants vont coucher tard

chantrel
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Je suis d'accord pour suspendre les prestations familiales pour les enfants qui ne vont pas en cours. C'est facile de faire des enfants et de percevoir l'argent, mais il serait bien de s'en occuper ! Ces parents ne font des enfants que dans le but de remplir leur compte en banque mais les enfants s'élèvent tous seuls dans la rue, cassent, dégradent, manquent de respect, se droguent, s'enivrent pendant que leurs parents encaissent l'argent.

Dans ce cas, la solution idéale serait de verser les prestations concernant ces enfants à des associations ou tutelles qui gèreraient les fonds pour acheter du matériel scolaire pour les enfants, du linge, et autres choses servant à ces enfants plutôt que de laisser l'argent aux parents qui, la plupart du temps, ne s'en servent qu'à leurs fins personnelles, comme c'est très souvent le cas, malheureusement !

Dans le cadre de mon travail, j'ai été amenée à gérer ce dossier. Lorsqu'on coupait les prestations familiales, comme par miracle, les enfants revenaient en cours ! C'était le seul moyen de pression qu'on avait pour que les enfants soient plus assidus en cours ! Mais ils recommençaient à s'absenter dès qu'on leur remettait ! Car beaucoup de parents (surtout des femmes) gardent leur aîné(e) à la maison (et lui font louper sa scolarité) dans le but qu'il (elle) l'aide à s'occuper des autres enfants ou parce que le parent est malade ! Je trouve ceci inadmissible car il y a des personnes qui sont payées pour faire ce genre de travail ! Ou alors qui les inscrivent dans l'enseignement à distance ou instruction dans la famille, comme ça le tour est joué : l'enfant reste à la maison et ne va pas en cours ! Ceci est néfaste pour l'enfant car ça l'empêche d'avoir des liens sociaux avec d'autres enfants !

nanh
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Complètement d'accord avec toi Chantrel. Moi aussi j'ai pu constater le désengagement parental au travers de mon investissement associatif au sein d'une crèche.

Les parents ne s'investissaient pas dans ce mode de garde, ils se moquaient totalement de savoir si leur enfant avait bien dormi, bien mangé, s'il s'était bien senti en compagnie des petits copains. Tant qu'un ou une professionnel(le) ne les prenait pas en aparté, rien à cirer les parents! Shock

Ah! par contre, quand il s'agissait de pleurer pour payer la facture en retard, là, les parents savaient utiliser la corde sensible en jouant sur le nombre d'enfant à la maison, que la vie pour eux était difficile, le cumul boulot/vie de famille, alors que le matin même, il avait "jeté" leur tête blonde à l'équipe pédagogique comme un vulgaire sac de patates!!!!

Et il ne faut pas croire non plus que cette situation touche les plus démunis, toutes les classes sociales sont concernées par cette situation.

Et effectivement, il y a des gens qui continuent à faire des enfants pour toucher des allocs et oublient leur rôle premier d'éducateurs. Ça n'est pas normal et même inadmissible!

Travailler le préventif, oui, mais sans exclure le répressif, car bon sang de bois, il s'agit bien là de la vie d'êtres humains que l'on fiche en l'air sans que ça ne gêne personne. Ça fait un joli moment que les professionnels, en tout cas de ce que j'ai pu constater moi-même dans la petite enfance, sonnent l'alerte sur le désinvestissement parental.
Pas étonnant de voir que plus tard à l'école, puis au collège, les gamins se barrent, répondent, soient violents ou dépressifs, et qu'on soit obligé d'en concevoir et d'appliquer ce genre de mesures. Et encore, je trouve bien plus scandaleux et honteux de voir qu'à notre époque, censée moderne, des parents agissent ainsi.

Par ailleurs, même si ça n'excuse rien, le gouvernement tirerait un peu moins sur la corde, les gens ne chercheraient pas à gagner de l'argent de mille et une façon, tout scrupule enterré, et on en arriverait peut-être pas à de telles mesures Exclamation Il y a un manque évident de compréhension, d'écoute, de respect de l'autre. Et puis, la question que j'ai envie de poser, c'est quid des parents qui ne touchent pas d'allocations familiales Confused: C'est un peu comme la déchéance de la nationalité, pour la personne née en France de parents français, on l'envoie en exil???? Et les parents qui ne touchent pas d'allocs, on leur met une taxe????

Et puis le fait qu'on donne directement de l'argent ou que l'on donne des tickets, pour ma part, ça ne résout pas le problème de fond, car de toute façon, les gens trouveront toujours une entourloupe pour détourner l'argent d'une manière ou d'une autre. Le genre humain n'est pas si pur qu'on le croit, surtout dans une société où l'on en arrive à faire des enfants pour du fric.... Crying

Mais bon, il faut espérer que cette mesure puisse réveiller certains "instincts parentaux". La France regorge de ressources dans le milieu associatif et autre pour ne pas les utiliser!

Ambre024
5 points
Re: Suspension des allocations familiales et absences scolaires

Je suis tout à fait d'accord sur le fait de supprimer les allocations familiales lorsque les enfants ne vont pas à l'école. Beaucoupe trop de personnes profitent du systeme, font de nombreux enfants et ensuite ils ne s'en occupent pas mais profitent malgré tout des allocations qu'ils touchent grâce à eux et qu'ils n'utilisent pas forcément dans l'intérêt des enfants mais plus comme une source de revenu. Oups
Je trouve ça injuste parce que du coup, les enfants n'ont pas un cadre de vie sain ce qui ne les encourage pas à aller à l'école tous les jours pour pouvoir avoir des perspectives d'avenir, un travail etc... Stare

soleiade
35 points
Re : Suspension des allocations familiales et absences scolaires

bonjour

je voudrais dire que si un enfant ne va pas a l'ecole cela peut aussi etre a cause de harcèlement, etc..... et le collège ne peut pas faire grand chose mais c'est pire si on balance comme on dit les élève (; risque de suicide pour l'enfant si on le force a aller avec une boule au ventre ) voir justement le slogan sur le harcèlement alors quelle solution pour continuer a nos enfants de suivre les cours en ayant la paix! il devrait mettre plus de surveillance et revenir a l'uniforme  :~

pour l'ars ou autre je suis pas contre que cela est versé directement a l'organisme (moi c comme cela que ca se passe pour le logement) mais l'ars devrait etre versé a l'établissement scolaire pour les fournitures, l' inscription si c'est un établissement privé , les livres et un bon d'achat ou c'est précisé (bon vêtement, chaussure, coiffeur) on se prendrait plus la tete avec la rentrée (car les enfants veulent tel ou tel marque et cela n'est pas toujours accessible )

c'est mon point de vue

soleiade
35 points
Re : Suspension des allocations familiales et absences scolaires

on ne peut pas mettre tout le monde dans le meme sac

colombia
15 points
Re : Suspension des allocations familiales et absences scolaires

je connais une famille qui avait inscrit son gamin de 16 ans au collège rien que pour la prime rentrée scolaire,s'est inadmissible,mais à coté de ça nous ne sommes pas tous ainsi.avc le système de bon,s'est encore faire de nous des personnes assistées,pour l'apl,perso,je ne touche rien sur mon compte s'est virer au proprio par la caf,il ne faut pas tout mettre dans le mème sac,le problème de la caf s'est que justement s'est vraiment au cas par cas,j'ai 5 enfants,il y a des grands mais je peux vous assurer que les allocs,les primes de rentrée scolaires etc etc n'ont servies que pour eux,vètements,écoles(abonnement car,cantine etc etc),fournitures,alimentations,et je trouve abérrant que,encore une fois ,à cause de gens qui profitent de l'aide de la caf en général,nous,nous soyons peut ètre obliger de justifier nos dépenses,ca va nous ne sommes plus des gamins