residence des enfants au pere

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
1 post / 0 new
Dernière réponse
bougenard
5 points
residence des enfants au pere

voici mon histoire
J ai trois enfants de 4 8 et 10 Ans
mon épouse a quitté le domicile avec les enfants et tous les meubles
(les meubles je m’en F) sur une procédure d’urgence (prétexte être en danger avec les enfants si elle reste à la maison
l’ordonnance est daté du 06/07/2012 et ma été remise par huissier le 13/07/2012 jour ou Mme est parti
nous passons devant le JAF le 24/09/2012
le souci est que maintenant les enfants sont en danger
le 01/07/2012 j est déposer une plaint a l’encontre de mon épouse pour coups et blessure sur notre fille âgé de 8 ans et sur mois
ma fille a eu 1 jour D ITT Et moi 5 jours d ITT.
quand je vois mes enfants il me donne des lettres ou il me demande de les ramener a la maison avec moi car leur mère leur crie dessus les frappent et est méchante avec heures
j ai eu les enfants deux jour a la maison et mon épouse me les dépose et ses a moi de luis ramener les enfants et la les enfants refuse de partir pleur et tombe a terre en ce débâtent pour ne pas que je les dépose chez leur mère
je ne sais plus quoi faire nous avons un accord amiable écris et signée stipulant que ci je ne ramène pas les enfants en temps et en heures l’accord est rompus
vendredi 31août 2012 je décide de ne pas rem-aitre mes enfants a mon épouse
elle s’est rendu chez son avocate qui ma contacter immédiatement en me disent qu’une décision de justice a été rendu en stipulant que mon épouse est autoriser à résider séparément or du domicile conjugal avec nos trois enfants, je luis dit qu’elle est autoriser mais qu’ il n y as pas de décision sur le lieux de résidence des enfants
elle me répond que dans ce cas elle va faire constater par huissier et faire intervenir les force de l’ordre.
30 minutes après je suis contacté par les gendarmes pour une convocation le dimanche 2 septembre 2012 où je me suis présenté avec nos trois enfants
dans cette entretien le gendarme me demande quelle sont mes intention pour les enfants
je luis répond que je compte garder les enfants avec mois et autorise mon épouse a les voir quand elle veut dans l’attente de la tentative de conciliation qui est prévu le 24 septembre 2012
dans cette attente les enfants reprendront l’école dans les habitude qu’il connaisse depuis des année et que ses toujours moi qui m’en suis occuper et que je ne avoyai pas pourquoi ça changerai
là le gendarme me dit que mon épouse ne peut pas porter plainte puis que aucun  jugements sur la garde des enfants n est rendu
le gendarme contacte le procureur pour la suite à donner
et décide de me laisser les enfants en attente du jugement le 24 septembre
le 15 septembre les enfants sont toujours avec moi mon épouse viens les voir quand veux
mes les rencontre sont bref 5 minutes maxi le reste du temps ses pour me provoquer
aujourd’hui je suis rendu a une plainte supplémentaire contre elle
elle ma dénoncée a la sécurité social soi-disant que je ne respectais pas les horaire de sorti et que je faisais du travaille dissimuler alors que ces faux et pour mouvoir menacer de mort par texto
fais quelle a reconnu a la gendarmerie

mon avocate suit a cela a changer sa plaidoirie
avant il y avait une possibilité alternative sur une éventuelle résidence alternée
mais aujourd’hui n y as plus de possibilité de mesure alternative
je demande la résidence exclusive des enfants avec un droit de visite pour Mme
mon avocate me dit que ces risquer mais vu le dossier quelle vas présenter ces préférable
ce qui est bien avec mon avocate c’est qu’on ne parle pas beaucoup mes ses proposition sont exactement ce que je m’apprête à luis demander

je suis inquiet pour la suite de la procédure et que vas panser le juge de cette situation et que vas-t-il décider ?

la suite dans 9 jour le 24 septembre 2012

je vous tien informer de la suite des évènement et espère que ce témoignage redonne un peu de courage au père qui se batte aussi pour leurs enfants que l’on aime autant sinon plus que leur mère suivant les situassions

 

 

Le 24/09/2012 je suis passé en non conciliation
L’avocate de mon épouse a plaider je suis passé pour le pire des bandits que des mensonges mon avocate a plaider et ma ressortie la tête de l’eau () la juge n’a rien dit apparts que le délibéré sera rendu le 8 octobre 2012
Aujourd’hui j'ai toujours les enfants avec moi et j’ai peur que le jour du délibéré je dois renaitre les enfants à mon épouse

Je discute un peu de cette situation avec les enfants et ce que je ressens de la part des enfants si ils retournent chez leur mère me fais peur les enfants sont bien avec moi plus calme plus à l’écoutes les cours se passe bien les évaluations sont très bonnes
La suite a partir du 8 octobre 2012