PRUD'HOMMES : sur la forme des conclusions

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
1 post / 0 new
Dernière réponse
yelena.p
5 points
PRUD'HOMMES : sur la forme des conclusions

CADRE => Il s'agit d'une procédure pour licenciement pour faute grave avec mise à pied conservatoire du salarié, actuellement pendante devant le CPH de Toulouse.

Dans les faits aucune faute, mais l'employeur souhaitant mettre le salarié dehors, a utilisé ce type de licenciement qui seul lui permettait de se "débarasser" du salarié gênant rapidement et surtout sans devoir à lui payer aucune indemnité .. 

-la présentation : le salarié fait face à son employeur qui est en général plus profesionnel et en tous cas plus aguérri en ce qui concerne les lois et le droit du travail. Lorsque je regarde des conclusions sur internet, elles sont rédigées assez "simplement" (en opposition aux conclusions rédigées par des avocats donc) : est-ce que la forme et la rédaction simple des conclusions par un salarié porte préjudice au salarié ? En clair, est-ce que les Conseillers prud'hommaux, bien que non juges pro, préfèrent que les conclusions soient rédigées par un avocat ? 

-les moyens de droit : je remarque également par rapport aux autres conclusions, quà la fin des conclusions prud'hommales, on ne mentionne pas les articles de loi que l'on vise : ce n'est donc pas obligatoire de le faire ? et si l'affaire ava en appel, cela ne va t-il pas jouer contre le salarié de ne pas avoir donné de base legale à ses conclusions ?

-rôle du Bâtonnier: je lis partout que le Bâtonnier est LE garant du droit et qu'il sert d'arbitre. Si l'on estime que l'employeur (professionnel du droit) est à l'origine de notre préjudice : peut-on s'adresser au Bâtonnier pour le signaler ou "porter plainte" ? Toute personne peut-il le saisir ? ..

Merci d'avance pour qui pourra me donner une réponse claire, car cela peut jouer FORTEMENT de son poids en (dé)faveur du salarié ...