Projet de de demande de garde de mon fils

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
3 posts / 0 new
Dernière réponse
keepkool
5 points
Projet de de demande de garde de mon fils

Bonjour à tous

Je me permets ce post car j'ai besoin de conseil d'ordre juridique, de texte de jurisprudence s'il en existe. Vous me direz :"prends un avocat", malheureusement si je le pouvais, c'est ce que j'aurais fait depuis longtemps. Comme indiqué dans le titre, je me prépare à demander la garde de mon fils bientôt âgé de 10 ans. Je précise que je suis le père et que je suis séparé de sa mère depuis plus de 5 ans.

La situation :

Comme beaucoup d'enfant, mon fils va à l'école et pratique un sport. Sauf que dans son sport il est bon et possède un certain potentiel qui a été détecté. Aujourd'hui il le pratique dans un club de renommée nationale et surement internationale. Ce club se situe dans une ville X à environ 60 km de chez moi. L'objectif est de lui offrir les meilleures chances et l'opportunité de rentrer en Centre de Formation et de peut-être vivre un jour ce sport de manière professionnelle. Attention, je ne dis pas qu'il sera le futur grand champion irremplaçable.

D'un point de vue géographique, mon ex habite à environ 30 km et 50 de la ville citée ci-dessus. Lorsque mon fils est chez elle, elle ne fait pas les efforts nécessaires pour l'emmener. Il y a toujours une bonne raison. Donc c'est à moi de m'organiser professionnellement pour parcourir 2 à 3 fois par semaine 160 km aller retour pour qu'il vive ce qu'il a à vivre le temps que cela doit durer. Sinon il est tout bonnement absent...

Ma nouvelle compagne (depuis plusieurs mois maintenant) habite dans cette ville X. Ce club me permet également d'obtenir une place dans une école pour mon enfant, dans une classe de 20 enfants et un projet scolaire qui me semble correct (ouverture sur des activités sportives nouvelles, culturelles qu'il n'a pas là où il est, linguistiques par l'apprentissage obligatoire de l'anglais et optionnel 1 heure par semaine d'éveil à l'espagnol, et un fort accent pédagogique sur l'apprentissage du français).

Mais la mère se refuse à me le confier et est également contre le fait qu'il pratique ce sport dans ce club. la version que j'ai : "Je le trouve trop jeune, je ne suis pas prête". La version qui m'a été répété par mon fils : "Tu aurais pu attendre 2 ou 3 ans, je compte habiter dans cette ville à ce moment-là et comme ca tu n'auras pas besoin d'aller chez ton papa".

Dans cette demande de garde, mon idée n'est pas de retirer mon enfant à sa mère, bien au contraire car un enfant a autant besoin de ses 2 parents, mais d'en demander la résidence principale afin de préserver ses intérêts et de lui offrir toutes les chances nécessaires pour qu'il puisse vivre son rêve et devienne peut-être sa réalité d'adulte dans quelques années.

S'il y a des juristes parmi vous, est-ce que ma démarche vous semble fondée et a une chance d'aboutir favorablement. Je suis conscient du fait que les Tribunaux sont engorgés, que rien n'est simple ni gagné d'avance.

Je précise également :

Je ne fais pas de transfert sur mon fils de ce que j'aurais voulu vivre.
C'est lui qui a choisi d'y aller après plusieurs essais ( tournois nationaux).
Je ne le pousse pas absolument pas à devenir sportif professionnel.
Il estprêt àtout cs changements de vie, cela fait des mois qu'on en parle. Il a également visité l'école où il serait susceptible d'aller si je gagne cette procédure. Ecole qui lui plait plus que son actuelle et qui lui offrira également plus d'opportunités culturelles, sportives etc.

les distances géographiques :
chez moi actuel- Centre de Formation en trajet direct : 50 minutes (aller)
Chez moi actuel- chez mon ex : 30 minutes (aller)
chez mon ex - Centre de Formation : 45 minutes (aller)

Futur chez moi Centre de Formation : 4 km
Futur chez moi - future école : 3 kms
Future école - Centre de formation : 5 km
Futur chez moi - chez mon ex : 50 kms.

S'il existe des jurisprudences en ce sens, changement de résidence habituelle d'un enfant dans le cadre de la préservation des intérêts de l'enfant, pourriez-vous m'indiquer les dates et numéros des arrêtés de Justice ?

Par avance merci beaucoup de votre aide.

olympe63
5 points
Re: Projet de de demande de garde de mon fils

Quand tu es pere c'est malheureusement la croix et la baniere pour avoir la garde de ton enfant meme pour son bien a lui ... et je sais de quoi je parle la maman de mon fils et tres negligente avec lui et je n'ai pu recuperer sa gerde car se n'est pas de la maltraitance ... plusieurs plainte pour non representation d'enfant et rien ne bouge ... alors se que tu veux faire pour ton fils est genial mais si tu y arrive tu es raiment champion du monde ... Wink

samm
5 points
Re: Projet de de demande de garde de mon fils

la crois ??
la bannière ???

mon ex vient de me livrer une guerre sans merci, sans pitié, ne se souciant ni des sentiments des enfants ni de leurs douleurs qu'IL a provoqué depuis.. DIX LONGUES ANNEES

Il est parvenu à ses fins de façon si odieuse que je n'ai pas su me défendre.
Il a été fouiller mon passé d'il y a vingt ans,
a fait courir des rumeurs sans fondements, mais à force de répéter aux gens qu'une personne est défaillante, qu'elle a des "troubles psychiatriques" (sans expliquer lesquels), d'alerter MA famille, même la plus lointaine, pour tout et rien mais surtout rien..

Il est psychologue, connait les défaillances de chaque personne de ma famille, m'a laminé pour que je retombe dans un univers qui m'était devenu étranger, a joué avec la naïveté des enfan,ts, leur faisant croire que je cherchais soit à les empoisonner, soit à leur acheter des jouets pourris, soit à les séparer de leur père..
mais surtout,
il na changé toutes leurs habitudes, leurs habits, mon statut, il n'y avait plus de maman..
m'a dénigré chaque jour où il les voyait, m'insultait sans précaution devant eux, il disait par exemple "la folle" pour parler de moi, et à eux "t'es bien comme ta mère" dès que quelque chose de négatif apparaissait..
j'ai été privée de mon fils deux ans alors qu'il habite à 2 mn
mon fils était devenu plus virulent que son père, le pauvre commence à ouvrir les yeux car je fais maintenant du forcing puisqu'il n'a plus de mémoire, son père a effacé les bons souvenirs et les a remplacés par de la merde imaginaire..
pardon pour le vocabulaire,
mais dix ans, dix ans et j'ai perdu..
et mes enfants souffrent le martyre

et mon ex prétend n'importe quoi, ça dépend du sens du vent, et c'est ma faute en définitive, j'étais terrassée, esseulée, déprimée, lutter contre un fantôme omniprésent que vous &vez fui pour protéger vos enfants, et il reprend mes mots maintenant, et inverse les rôles..
je n'ai pas de preuve, il a réussi à embrigader ma famille, j'ai fait appel aux services sociaux, et bacrie devait sans doute être un fidèle de ss papa, ou vidal une pauvre pomme sans expérience "on a qq diplômes, on saura ne pas se faire manipuler" tu parles !!
ils ont crû tout ce qu'il racontait : et qu'il appelait tous les jourt sa fille alors qu'on a réceptionné deux appels en neuf mois !!
et que je la retenait contre son gré en la coupant de sa famille, alors que c'est elle qui l'a mise en quarantaine, sans envoyer de carte ou de cadeau pour noël ou son anniversaire..
et pas un sou bien sûr !

comment je m'en suis sortie ??
je ne m'en suis pas sortie,
je prépare ma sortie
on m'a retiré mes deux seules raisons de vivre en me traînant plus bas que terre
et merci la justice
et merci la police,
un type peut REvenir (pour la deuxième fois)chez vous vous frapper devant votre enfant, vous handicaper à vie, sa compagne pas en reste non plus pour vous en remettre un coup des fois que les premiers coups n'aient pas suffit..
elle n'est même pas entendue par la police,
et la confrontation, je , suis la personne à abattre, qui doit se défendre
et le procureur lui assène.. aïe ça doit faire mal !!
un pauvre rappel à la loi, un message à mon enfant, ma fille qui entend : "papa didier peut venir quand il veut nous fracasser la tête, personne ne viendra nous aider"
et pour cause, les services sociaux de gentilly ont plus que minimisé cette agression au lieu de la condamner, ils ont rigolé, bacrie en premier "oh, ya une histoire de petit doigt abîmé, je crois.. Oh.. [haussement d'épaules] et grand sourire, mais c'est pas grand chose, c'est oublié.."
merci bacrie, les cauchemars, les nuits sans sommeil à revivre ça, c'est oublié ?
les vingt kilos perdus depuis , c'est rien?
ah mais oui c'est vrai, c'est ma faute, fallait supporter dix ans de pression de torture mentale d'insultes..
et pour couronner le tout les infâmes n'attendent même pas le jugement définitif et réclament des paiements rétroactifs des allocations familiales,
donc devinez vers qui se tourne la caf ??
je ne peux plus me battre,
je n'ai plus d'allié, que des traîtres et encore merci services sociaux de gentilly de" votre hypocrisie et trahison.. ces mensonges.. vous m'avez pris pour un poussin de six jours ??,

Pardon mes enfants, dieu m'en est témoin, j'ai failli à vous protéger et je ne sais pas vivre à côté de vous,
vous,
si proches,
vous devenez si loin ..
il veut m'éradiquer et n'arrêtera qu'à ma mort
je suis en train de mourir et je supplie les derniers témoins de mes tentatives et de ma bonne foi,
de reprendre ce combat que je ne peux plus subir,
rendez-moi justice, rendez justice à mes enfants..
je prépare un blog où mes enfants trouveront leur histoire, la vraie,
où ils trouveront les réponses qu'ils ne peuvent entendre aujourd'hui,
qu'ils me pardonnent seigneur
je n'arrive plus à vivre avec cette douleur si lourde, elle envahit mon être mais me laisse si vide, je suis un corps de souffrance et toute mon âme saigne de ces douleurs impalpables,
ils étaient toute ma vie
je regrette, je m'enfuie de cette vie qui me pèse et me précipite chaque instant un peu plus près du gouffre dont il a ouvert la trappe une nuit,
je vis, non, je survis dans la nuit et le jour m'alourdit
le bonheur n'est plus, même mes parents me trahissent, reflet d'injustice , le pervers et ses délices, mes enfants, les souffrances m'envahissent de vide et glissent vers le summum des abysses qui m'attendent, et déjà, me punissent
seigneur pourquoi ?
pourquoi ?
pourquoi m'avoir tendu ce soupçon de bonheur, ces rires et ces joies..
pour me les voler en coup d'éclat magistral , théâtral, que le public en profite !
pourquoi m'avoir proposé une vie pour la reprendre si tôt ?
non, je ne suis pas une sainte et je n'ai pas vocation à souffrir et je ne peux plus supporter de vomir ces insupportables jours de mort avancée,
ne me laissez pas comme ça mon dieu,c'est odieux
adieu