Mes Voisins : ECOLE COLLEGE LYCEE

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
2 posts / 0 new
Dernière réponse
ZOE
5 points
Mes Voisins : ECOLE COLLEGE LYCEE

bonjour, Je désirerai connaitre le nombre de decibels admis concernant la santé... je n'arrive plus à supporter ces cris bruyants lors du sports, mais surtout pendant toutes les recréations... Si vous etes dans le meme cas merci de me signaler vos solutions, conseils etc...

ALBUS
5 points
Re: Mes Voisins : ECOLE COLLEGE LYCEE

La législation sur les troubles anormaux du voisinage concernant les particuliers et notamment les articles R-1334-31 et R-1337-7 (anciennement R-48-2, puis R-1336-7 !!) du Code de la santé publique ne prévoit pas de seuil en matière de décibels. Le constat de bruit de l'huissier ou de l'agent des forces de l'ordre se fait à l'oreille. La définition de gêne est donc subjective. En revanche, pour ce qui est des nuisances sonores générées par des lieux recevant du public, des entreprises, des usines non classées ou autres activités, le seuil limite à partir duquel l'infraction peut être constatée a été fixé à 25dB(A) à l'intérieur des pièces principales d'un logement d'habitation et à 30dB(A) pour les autres cas.
Les valeurs limites de l'émergence globale (différence entre le niveau de bruit ambiant comportant le bruit particulier en cause et le niveau de bruit résiduel constitué par l'ensemble des bruits habituels en l'absence du bruit particulier en cause) sont de 5dB(A) le jour (7 heures - 22 heures) et 3dB(A) la nuit.
Depuis le 1er juillet 2007 l'émergence spectrale (différence entre le niveau de bruit ambiant dans une bande d'octave normalisée et le bruit résiduel dans la même bande d'octave) peut être aussi mesurée. Les valeurs limites tolérées pour l'émergence spectrales sont de 7dB(A) dans les bandes d'octave normalisées centrées sur 125 Hz et 250 Hz et de 5dB dans les bandes d'octave normalisées centrées sur 500 Hz, 1000 Hz, 2000 Hz et 4000 Hz.
Telle est la règementation applicable, mais s'agissant d'un établissement scolaire, seule une action en justice (Tribunal administratif) pourrait vous permettre d'obtenir éventuellement réparation de cette nuisance sonore.