LICENCIEMENT IMMINENT

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
1 post / 0 new
Dernière réponse
celine330
41 points
LICENCIEMENT IMMINENT

Bonjour
Il y a 3 ans face à une menace de licenciement car je ne souhaitais pas accepter un poste qu'on m'imposait apres 5 ans d'ancienneté, j'ai finalement accepter le poste propose, en faisant intégré à mon contrat que je gardais mon ancienneté et les avantages qui en découlait et en négociant des primes % sur chaque contrat signé.
Cela va bientot faire 3 ans que je suis en poste. La première année malgré le manque de moyen j'ai réalisé mes objectifs et ait eu un entretien annuel en juin plus que positif. L'ensemble de mes primes m'ont été versée sur chaque facture établie ( sans attendre l'encaissement c’étaient les conditions négociées oralement) .

En septembre de la même année, mon employeur a decidé s'en m'en avertir de geler mes primes pendant 4 mois (mails a l'appui)
Les chiffres s'en sont donc fais sentir et une baisse de motivation également. *
Il a ensuite décidé seul de me payer uniquement à réception du réglement ce quia engendré une baisse de salaire énorme, des difficultés à payer mon loyer et j'ai du constituer un dossier de surendettement.

Je suis la seule salariée sur la structure ai la fonction de responsable commerciale et suis l'unique décisionnaire en matière de support de communication de tarification de rémunération ... Cependant je n'ai pas le statut cadre et suis uniquement technicienne. Pouvez vous m'indiquer si cela est normal dans un premier temps.

Nous fonctionnons en année scolaire pour les evaluations, chiffres ... Je travaille pour un organisme de formation convention colletive 3249
En aout démarrage de notre nouvelle année, il m'a demande d'animer des formations durant 6 semaines consecutives pour 2 autres de ces structures sans compensation financiere de ma part. Je l'ai averti a ce moment la que ce n'etait pas stratégique car etant la seule salariée et n'ayant pas le don d'ubiquité, je ne pouvais pas et etre formatrice et developper le chiffre d'affaire et faire mon travail en parallèle. Il m'a dit qu'il refacturerait à ma société le temps de présence.
J'ai donc eu 2 mois ou je n'ai pu developper l'activité.
En novembre il me convoque pour me dire que les chiffres ne vont pas, et qu'il va peut etre devoir fermer la boite. Il n'avait investit depuis le début d'année 0 euros en communication et fais aucune campagne.
Je n'ai pas de site internet, je n'avais pas de supports de presentation Hormis ceux concus par moi meme et validé par lui, pas de budget impression donc je communiquais uniquement par mail Je n'ai pas de logiciel commercial et m'a mis a disposition uniquement excel.
Il me demande d'arreter mes rendez vous et de prospecter par téléphone.
IL est bien évident que dans mon domaine le contrat ne sont pas signé immédiatement mais il faut compter quelques semaines entre la phase de contact et la signature.
Quand je ne suis pas présente personne n'assure de relais, je dois donc consulter mes mails pendant mes congés ( meme quand j'ai accompagne un proche en fin de vie, je me faisais régulièrement harcelé pour que je travaille , mail et message téléphonique à l'appui )
En janvier il me fixe un objectif de 12000 HT je realise 11500HT

Hier il me convoque pour un point et me propose une rupture conventionnelle, que j'ai bien évidemment refusée.
Ce matin il me reconvoque et me dit qu'il souhaite qu'on trouve un terrain d'entente et qu'on arret e la les frais. Il m'a propose 6 mois de salaire comme indemnité de licenciement . Je lui ai répondu qu'au vu de la situation c'etait dérisoire. Je lui ai demande si c'etait un licenciement économique au vue de la situation et il m'a répondu que non qu'il gardait sa structure mais avec quelqu'un d'autre.
Cependant je ne sais pas ce que jepeux espèrer et vous sollicite de nouveau car vous avez été d'une précieuse aide jusque la.

Dans l'attente de vous lire.