Harcèlement et maltraitance institutionnelle

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
4 posts / 0 new
Dernière réponse
yan2205
5 points
Harcèlement et maltraitance institutionnelle

Bonjour,

je travail dans une structure où les le directeur et la directrice font régner la peur auprès de ses salariés. Le turnover est important et LA DIRECTION joue avec les sentiments des salariés, ils ne sont pas objectifs dans leur travail et se base sur des on-dit des autres salariés qui ne peuvent pas faire autrement.
Le directeur fait beaucoup de réfléxion non professionnelle et d'ordre privée, très privé, ainsi que sa collègue. Je me fait reprendre et utiliser à chaque fois que je vois la direction pour savoir si j'ai entendu ou si je dire pour délater mes collègues, mais malheureusement pour eux je ne rentre pas dans les cloux. C'est grave et je suis fatigué de voir que de nos jours c'est possible.
Je veux partir et désire savoir le jour ou je donne ma démission, comment faire pour que c'est 1 mois de préavis ne soit pas un calvaire.
Par-ce que je suis sûr qu'ils me demanderons le pourquoi du comment etc ...
Merci de me répondre

milou27
-145 points
Re: Harcèlement et maltraitance institutionnelle

Bonjour,

Pour donner votre démission , vous le faites par lettre Recommandée avec AC en précisant que votre contrat de travail prendra fin à l'issue du préavis le ....
Le préavis commence à la date de présentation de la lettre recommandée (vraisemblement le lendemain de l'envoi)
Vous n'avez pas à expliquer dans votre lettre les raisons qui motivent cette démission.
Modèle : http://www.modele-lettre-type.com/emploi/demission/lettre-demission-cdi.php

Vous auriez peut-être pu négocier une "rupture conventionnelle" qui vous ouvrait droit au chomage mais bon ...ça n'a pas l'air d'être le genre de la maison !

Bon courage.

milou27
-145 points
Re: Harcèlement et maltraitance institutionnelle

Pour compléter ma réponse , vous pouvez demander dans votre lettre de démission à être dispensée de préavis, ce que l'employeur n'est pas obligé d'accepter.
et si en cas de refus , la situation devenait "intenable" durant l'exécution du préavis, sachez qu'un "arrêt maladie" ne repousse pas la fin du préavis.
Bon courage

yan2205
5 points
Re: Harcèlement et maltraitance institutionnelle

Merci beaucoup Milou pour ces conseils. Smile