cumul des années du privé avec celles du public

Pour participer au forum :

Identifiez-vous
2 posts / 0 new
Dernière réponse
pndtr
5 points
cumul des années du privé avec celles du public

J'ai travaillé dans le secteur privé pendant 18 ans et maintenant dans le secteur public depuis 20 ans. J'ai 55 ans et je voudrais savoir si je peux calculer ma retraite en partant du principe ou les 18 ans de privé deviennent 18 ans de public. Merci pour vos réponses.

Anonyme
Re: cumul des années du privé avec celles du public

Bonsoir "pndr"
Milou me laisse apparemment à répondre à ta question, ce que je fais en rentrant ce soir de voyage de 8 jours.
Apparemment pour toi, la retraite sera à 61 ans et 8 mois selon la loi Sarkozy en voie de vote définitif , car il m'étonnerait que les dispositifs de retraite anticipée existant actuellement pour carrières longues durent jusque là de ce fait.
Si par extraordinaire ce dispositif pour carrières longues était maintenu ou rétabli suite à changement politique, peut-être pourrais-tu partir à 59 ans...
Mais en aucun cas prévisible( je n'ai connaissance d'aucun projet en ce sens) tes 18 ans de privé ne te serviront dans le calcul de ta retraite publique sauf pour apprécier le mimimum total de trimestres nécessaire, tous régimes confondus , pour avoir le taux plein de ta retraite publique. Or avec 38 ans d'activité déjà à 55ans , ce problème de minimum trimestres ne se poserait pas pour toi, même à 60 ans.
Tu auras, à cet âge de 61 ans 8 mois, si cette loi passe et n'est pas annulée après les prochaines présidentielles (sinon alors à 60ans rétablis) , deux retraites distinctes: régime général et régime public ( j'interprète "secteur public" comme fonction publique ou régime public spécial, car entreprise publique n'ayant pas de statut de régime de retraite spécial, c'est régime de retraite privé)
Bon courage et bonne chance.

Cornil :Vieux syndicaliste de droit privé, vieux "routier" bénévole du droit du travail, et des forums à ce sujet, mais qui n'y reste que si la discussion reste courtoise et argumentée. Les forums ne sont pas à mon avis un "SVP JURIDIQUE GRATUIT" ne méritant même pas retour, et doivent rester sur le terrain de la convivialité, ce qui implique pour moi à minima d'accuser réception à l'internaute qui y a répondu. Qu'il sache que son intervention n'est pas tombée aux oubliettes (merci, c'est comme on le sent!). Ingénieur informaticien de profession (en préretraite)